Angkor Wat (The F***)

Après deux semaines passées sur les îles de Thaïlande à se cramer la pilule, Aude et Max décident de partir à la découverte du Cambodge, afin d’approfondir de facon méthodique et professionnelle la cuisine khmer. Ou pas.

La plongée dans l’inconnu

Fort de 24 heures de trajet et un passage de frontière aussi marrant que compliqué, le Cambodge nous parait plein de promesses. Logeant dans un quartier excentré de Siem Reap (teeeeeellement plus authentique #frenchtourist), on décide avec entrain de tester un VRAI petit déjeuner du marché.

 

Notre petite rue cossue


Et, euh …

Alors, pas que c’était pas bon hein, entendons-nous bien. Non, nos estomacs n’ont juste PAS aimé ces jolies petites boulettes, avec le mauvais œil dedans. Par pudeur, nous passerons sur les details.

Où étais-tu quand on avait besoin de touaaaa


Le retour au bercail

Il fallait trouver un remède, un antidote au plus vite.

C’est là qu’Elle est apparue.

 

Et là : une CRÊPERIE


Cette galette a été accueillie comme une goélette égarée qui rentre au port. 

 

Comment est votre complète ?

Un gros french kiss à cette petite friponne plus tard, et en avant Guingamp. 

Immense respect pour la gentille serveuse cambodgienne : Santiano et Hélène Ségara en fond sonore. Comme s’ils n’avaient pas assez souffert.

 

Je vis pour elle jour après jooour

 

La descente aux enfer

Et là, c’est l’accident. Le dérapage incontrôlable, l’excès coupable.

Rendu fous par la soudaine abondance de fromage sur nos papilles, perdant tout sens des réalités, on a CRAQUÉ.

 

La pizza du mal(e)

Mais ce qui est sûr, c’est que l’on ne s’attendait pas à tomber sur le futur prix Lépine pendant notre moment de faiblesse.

 

Ceci est une cocotte pizza, qui cuit une pizza en 5 minutes. JE SAIS !

Laisse tomber l’hover board et les vêtements ajustables Marty, 2015 représente et fleure bon la 4 fromages new generation.

 

Mais on a besoin de cocottes pizza (fin de la réplique, coupée au montage)


La paix retrouvée, enfin.

Remis de notre traumatisme, l’estomac à flot, on décide de redonner au Cambodge une seconde chance. Enfin, le Cambodge bio bobo quoi. Baby steps 🙂

Recette par observation : Les célèbres pâtes de Chamkar.

Un bébé franco-cambodgien de toute beauté

 

Faire un pesto maison (mixer tout les ingrédients suivants quoi) à base de basilic, huile, parmesan et BEAUCOUP de cacahuetes.

Servir chaud avec des pâtes, de la coriande, des tomates séchées et quelques tomates vertes et fraiches.

Bon appétit !

Nous sommes maintenant prêts pour le Loc Lac et le Amok. Coming soon …

Mais d’abord excusez moi, Tomb Raider a du travail !

Advertisements

2 thoughts on “Angkor Wat (The F***)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s