Paksé – Thakek : Un piment pour les gouverner tous

On est caché dans notre Bat Cave, prière de ne pas nous déranger. Merci.

IMG_1660

En gros, historiquement, en Asie du Sud Est, on s’envahit entre copains. Et le Laos, c’est un peu le beau gosse bourré de fin de soirée : tout le monde lui est déjà passé dessus (ami de la poésie, bienvenue).

self-five

Du coup, culinairement, le Laos a beaucoup apporté / pris de ses voisins. Petit tour du propriétaire.

 

Le Cambodge

Un plat commun parmi d’autre, le Mok (ou Amok en cambodgien).


C’est une technique de cuisson où on met viande ou poisson à cuire à l’étouffé dans une feuille de bananier, avec épices, herbes et lait de coco.

Tout pareil que nos papillotes en papier d’alu, qui ont beaucoup moins de gueule, il faut l’avouer.

 

Le Vietnam

Qui a copié l’autre, on n’a pas encore tout compris MAIS au Laos aussi on peut se baffrer de rouleaux de printemps à gogo. Et c’est là, au détour d’un chemin, qu’on est tombé sur LE dessert. 

Nems caramélisés à la banane et au lait de coco.

 

  • Rouler des morceaux de bananes dans une galette de riz.
  • Faire revenir dans un peu de caramel et de lait de coco frais (c’est important).
  • Saupoudrer de cacahuètes pilées.
  • Transpercer d’une fourchette toute tentative de vol par son voisin (tu me dois un rouleau, fourbe !)

 

La Thaïlande

Sans doute le pays avec le plus de similitudes : leur langue se ressemble tellement qu’ils peuvent se comprendre (comme un Italien et un Espagnol) et leur cuisine aussi.


Au menu, du Pad Lao pour remplacer le Pad Thaï (c’est la même chooooose qu’elle dit la dame) de la salade de papaye verte avec du PIMENT (ton estomac ne te pardonnera pas cet affront) et du Tom Yam, soupe à la viande ou au poisson avec des préférences nationales (point de lait de coco pour le Laotien, ça adoucit le piment).

 

Thaï Style

 

Lao Style

 

Seras-tu trouver les 7 différences ? Tu as 4 heures.

 

La France

18474701_w434_h_q80
René Coty est ton ami

 

Cocorico rien du tout, nous n’avons pas laissé une empreinte impérissable dans la cuisine laotienne de tous les jours. On trouve certes de la “baguette” à tous les coins de rue, mais les rues des touristes.

On peut quand même déguster une “baguette with laughing cow” et un “pastik on the rocks” (pastis avec glaçons, sûrement).

Encore et toujours, cap vers le Suuuuud !

  

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s