Là où il n’y a Pas de Calais

Bien le bonjour !

A peine rentrés de vacances, nous voilà déjà reparti sur les routes de l’aventure ! Mais cette fois, l’épopée est de taille. Nous allons ensemble découvrir un monde inconnu où je n’ai jamais, oh grand jamais, foutu les pieds, un monde rempli de mystères et de on-dit. Un monde où “on a dans le cœur la chaleur qu’on a pas dehors“.

Le Grand et Unique Pas de Calais

Bonsoir
Bonsoir

Soleil & duperie

Premier constat dès notre arrivée, il fait beau. Ça surprend. 

Nos hôtes nous disent que c’est normal, qu’il ne faut pas se fier aux clichés, que l’été le soleil “tape“. Mais moi je sais que ce n’est que mensonge, et qu’ils ont subversivement soudoyé la mairie pour ces deux jours d’ensoleillement.

img_1125
Le nuage égaré

Mais parlons de ce qui nous intéresse – et, cela tombe à pic – d’une des principales richesses de cette belle région des Hauts de France (oui ça s’appelle comme ça maintenant).

La Nourriture ❤
giphy (1)

Le Pas de Repas sans Fromage

Après une semaine culinairement difficile, le Pas de Calais est un bouffée d’air fromagé. A commencer par un plat auquel je n’avais jamais goûté, et dont je me demande à présent pourquoi (mais qu’aie-je fait ces 28 dernières années ?), le célébrissime WELSH.

Pour ceux qui comme moi étaient dans l’ignorance malheureuse, qu’est ce qu’un welsh ? C’est un plat typique du Nord, importé de nos amis Gallois. On retrouve donc bien cette notion de protéger à tout prix les aliments de pluie.

img_1137
Dis bonjour wes(l)h

Vous ne devinez rien avec cette photo évocatrice ? C’est normal, car le pain de campagne et le jambon de pays est ici entièrement recouvert de fromage et de bière. C’est ça, le Welsh.

Variante #bikinibodyready de nos croques-monsieur parigots, la sauce est constitué de bière, de cheddar jaune et de cheddar orange. Une fois le fromage fondu dégoulinant dans votre assiette, il faut le passer au four pour le faire légèrement doré sur le dessus.

Et là est toute la difficulté, de ne pas faire durcir le cheddar à la cuisson. Mon Welsh parfaitement exécuté du bistro local suscite l’admiration mais également la suspicion de mes amis du cru, qui soupçonne l’ajout d’un élément onctueux supplémentaire. De la crème, murmurent-ils avec horreur ? Je pense que cette inquiétude est plus liée au respect de la tradition qu’à des considérations diététiques.

En tout cas, moi, j’ai plutôt aimé.

img_1138
Ça vient par paire ?

De plus, les possibilités de variantes sont infinies ! Fromage, pain, garniture, tout peut être modulé à foison pour ton propre Wesh Welsh à toi. 

Je sais à quoi tu penses. T’inquiète, je suis dessus #welshiflette #jointhefletteclub #ohmygodyes #sohappening

Et comme on a des copains supers, pour être sur de ne pas manquer, ils ont fait des moules pour 4 pas-de-calaisiens, soit 420 personnes normales, soit 10% des connaissances croisées dans la rue ce week-end. Car oui, ce n’est pas un mythe, tout le monde se connait. En même temps entre frères et sœurs … #humour #pardon #laissezmoirevenir

img_1118

La Tourte Maroilles – Poireaux de Chameau & Chamelle

Cette semaine donc, pour ravir vos papilles et vos artères, le Pas de Calais vous propose une tarte à la fondue de poireaux, et bien sur, au Maroilles. Sachez pour votre information que ça passe tout seul au goûter (chut, vacances).

img_1120

  • Bravez le vent pour enquérir au marché de la pâte feuilletée, des poireaux, du beurre, de la crème, et du maroilles, évidemment.
  • Faites revenir les poireaux dans du beurre, puis rajoutez un peu de crème, c’est pas obligatoire, mais bon, hein, tant qu’elle est sortie.
  • Pendant ce temps, faites précuire la pâte dans votre four à 180° histoire que ça ne rende pas d’eau. C’est ça ? Non ? Je ne sais plus, j’étais concentré sur un autre fleuron de leur histoire culinaire. : la Bière.
  • Bref, une fois que votre pâte est précuite pour une raison très importante, garnissez la de votre fondu de poireau, et disposez du maroilles par dessus. Beaucoup. Et mettez au four.
  • Admirez votre oeuvre, une pinte à la main. Goûtez un bout de maroilles
  • Réalisez que ce n’est pas si fort que ça. Reprenez un peu de maroilles
  • Je DÉTESTE les gens qui laisse juste un petit bout de fromage, seul et triste, dans sa barquette, que personne n’osera manger. Rompez ce cercle maléfique, finissez le fromage #foutupourfoutu
  • Une fois que le maroilles est doré et coule un peu, c’est PRÊT. Sortez la table dans le jardin (car il fait beau), et déboitez tout ça tranquillement. 

 

Bref, tout ce qu’on dit est vrai : dans le Pas de Calais, il fait moche et on mange sans gluten, non vraiment, ne venez pas.

img_1135

Bon fromage-café, et à la semaine prochaine ❤

Advertisements

One thought on “Là où il n’y a Pas de Calais

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s