La contre-attaque du retour de la vengeance

Guess who’s back, back agaiiiiiiiin !

Bonsoir.

Reprenons notre récit.

Quoi ? Mais pas du tout, absolument pas, une pause de 5 MOIS vous dites ? Balivernes et calomnies. Mais si, tous mes articles sont là, attends, je remets la main dessus, si tu rangeais mieux, aussi ! De toute façon, à l’échelle de l’univers, l’humanité n’est qu’un court battement de cil, alors 5 mois, pensez-vous … Voilà voilà. Que disais-je ?

Si on peut argumenter sur le fait que ma plume ait été peu prolifique depuis novembre, je vous assure que pour le reste, je n’ai pas chaumé : j’ai BEAUCOUP mangé.

C’est donc non pas 1, non pas 2, non pas 3, non pas 12, non pas 46, mais 5 recettes que je vous présente aujourd’hui, pour le plus grand bonheur de vos papilles. Ça valait le coup de battre le pavé 5 minutes ? Bon.

Les Oeufs morilles de la France précaire

C’est la préprod

Si toi aussi, tu as du mal à boucler tes fins de mois après avoir payé ton ISF, tu vas adorer cette recette qui te rappellera le goût de ta fortune perdue à moindre coût.

Chic alors !
  • Assure toi que tu possèdes dans ta petite kitchenette des œufs, de la crème fraîche, du beurre, des oignons, du fond volaille, du sel et du poivre.
  • Envoie ta femme chercher un sachet de morilles surgelées chez Picard (ça fait partie de sa fiche de poste). Astuce : si même les morilles Picard sont trop chères (#pièce) savais-tu que tu pouvais te les faire offrir par un ami ? Une chic idée pour faire des économies !
  • Fais revenir 1 gros oignon dans 30 grammes de beurre, et regarde le colorer, comme cette triste France.
  • Rajoute le fond de volaille et les morilles pendant 5mn, puis la crème et l’assaisonnement et fais mijoter trèèèèèèèès longtemps, à feu trèèèèèèèès doux. Profites-en pour faire le point sur tes choix de vie. 
  • Une fois que la crème fleure bon le sol de forêt, répartis la équitablement dans des ramequins beurrés, craque un œuf dessus et met au four à 180° pendant 5mn, pas plus ! Sinon ton œuf sera dur, la honte s’abattra sur ta tête et tu devras répondre de tes actes.
Moindre des choses pour un oeuf dur.

Les grenouilles à la Matou

Maintenant qu’on est entre nous #brexit, on va enfin pouvoir manger tranquille. La cuisse de grenouille est un plat bizarrement sous-considéré quand on pense au potentiel génial de cette gourmandise à gober en apéro, entre mini carottes.

Vous me arguerez que c’est son aspect marécageux à l’état naturel qui rebute les plus téméraires d’entre nous, alors qu’il est vrai qu’un cochon c’est tellement plus sexy #endpigarchy #uglyanimalsaredelicioustoo

Ok. Peut-être.

Pour épater vos convives et vous la péter un petit peu soyons honnête (saucisson is sooooo 2016), vous aurez besoin :

  • D’aller pêcher des cuisses de grenouilles (bien joué Sherlock), de BEAUCOUP de beurre, de persil, de farine, de poivre et de sel. La grenouille n’a pas besoin de plus d’apparat pour être délicieuse.
  • Commencez par fariner consciencieusement vos cuisses de grenouilles de chaque côté. Si vous avez un ami un peu fragile, n’hésitez pas à lui glisser une cuisse crue sous le tee-shirt : ses hurlements feront un super Snap.
  • Faites revenir votre beurre avec votre persil. Je crois. C’était il y a 4 mois, j’ai quelques blancs, mais vous avez compris le principe : du beurre qui bulle dans une poêle et des cuisses de grenouilles insérées dans la dite poêle, juste dorées sur les faces.
  • A servir en apéritif, avec des petites serviettes pour s’essuyer les mains, tout de même : on peut être amphibien et rester classe.

Le tour du monde du gras

Parfois, le monde t’envoie des messages.  Après avoir enfourché (oui.) mon sac à dos pour reprendre ma tournée des contrées inconnues, j’en arrive à la conclusion suivante : l’humanité aime le gras. Le poids des mots, le choc des photos : 

Lache croquetache dache Portugache
Le ragoût dublinois avec son chapeau de Pie
La Reblochonnade ❤
Il existe en ce monde une tarte au Beaufort. Oui.

Sinon vous saviez qu’un Five Guys a ouvert sur les Champs ? L’humanité est en lutte perpétuelle contre le #bikinibody.

La Galett’hack

2017 marque aussi l’année d’une grande découverte : faire sa pâte soi même, c’est quand même vachement meilleur dis-moi-pas-que-c’est-pas-vrai-ma-bonne-dame.

Ce grand principe de vie s’applique aussi à l’univers riche et respecté de la Galette Bretonne, le Saint Graal des soirées entre copaingues, le Sauveur du dimanche soir, le Grand Patron de l’éclatage de bide.

Pour une pâte à galette rapide et pas cher c’est la MAAF, procurez-vous :

  • De la farine de sarrasin, de …

  • Allons allons, calmez vous. Donc, 500g de farine de sarrasin (la Treblec est testée et approuvée), 2-3 cuillères à soupe de farine de froment, de l’eau, 2 œufs, du sel. Et c’est tout.
  • Mélangez votre farine de sarrasin avec 1 cuillère à café de sel et votre farine de froment, qui aidera votre pâte à tenir à la cuisson. Car le froment apporte gluten à la farine de sarrasin qui en est dépourvue.
Oui, voilà
  • Versez ensuite votre eau tranquillement sur votre farine tout en remuant, jusqu’à l’obtention d’une pâte bien lisse.
  • Ajoutez maintenant les 2 œufs, pour apporter un peu de couleur ma chéwie.
  • Ensuite, laissez la reposer quelques heures au frigo, allumez votre crêpière, votre poêle ou votre casserole à fond plat (on a le matériel qu’on mérite), et déléguez à vos amis (qui veut des crêêêêêêêêpes ?) la cuisson afin de pouvoir commencer votre apéritif bien mérité. 

Le laaaaaaaab

Dernière recette de la semaine …

Avant la semaine prochaine …

Et de loin la meilleure, le célèbre Laab (ou laap)

Le laab est un plat thaïlandais-laotien-dans-ce-coin-là à base de viande haché menu parfumé aux herbes dont je vous ai déjà parlé si vous suive un mini-peu. C’est bon, c’est sain, ça se mange fort bien. Pour ce délicieux repas :

  • Achetez la viande votre choix (bœuf ou poulet, attention il va falloir hacher), de la coriandre, de la menthe, des échalotes, quelques oignons verts (aussi appelé ciboule), un peu de riz, de la sauce nuoc mam, du citron et du piment en poudre. 
Ce sera tout ?
  • Oui la liste est longue. Sinon, les pâtes au beurre c’est deux ingrédients et tu peux même manger à la casserole pour économiser la vaisselle. Païen.
  • Reprenons.
  • Utilisez le riz pour faire de la poudre de riz toasté, comme on a vu ici.
  • Commencez par émincer tout ce qui est vert (sauf le citron vert, ouh le piège) et réserver.
  • Si ce n’est pas déjà fait par un boucher conciliant, hachez votre viande en menus morceaux.
  • Faites rissoler votre viande avec quelques cuillères à soupe d’eau, et une fois qu’elle est cuite ajoutez sauce nuoc mam, échalotes et jus de citron vert à votre goût.
  • Une fois que tout est cuit, rajoutez le vert, saupoudrez de riz, et servez avec un délicieux riz gluant tout juste sorti du panier.

Mais du coup madame, comment on fait le riz gluant ?

Ça, ce sera pour la semaine prochaine petit scarabée. 

Peace out <3.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s